Isär

photographie de mon père comme jeune
2012
flûte (basse, alto, piccolo), clarinette (basse, Sib), percussion, piano, violon, alto, violoncelle
durata
11'

commande: Norrbotten Neo (NNEO)
création: 20.4.2012, New Sweden Festival, Stockholm, Suède
ensemble Norrbotten Neo
éditeur: Svensk Musik

Isär (A part)
(à la mémoire de mon père)

Mon père a grandi dans un petit village où l'on parlais finlandais, près de la rivière Munio qui marque la frontière entre la Suède et la Finlande. Je savais, avant de composer la pièce commandée par l'ensemble suédois Norrbotten NEO, qu'elle porterait des traces de mon père. Mes pensées gravitaient déjà quotidiennement atour de mon père ("isä" en finnois), qui a souffert de la maladie d'Alzheimer durant des années. Il se repliait dans ses pensées dans son enfance à Norrbotten durant des années 1940. Une anxiété pressante allant en s'intensifiant le rendant de plus en plus obsédé par l'idée de quitter la maison. En fin de compte, rien n'a pu le garder en vie: le temps paraissait séparé, à part ("isär" en suédois).

Madeleine Isaksson

 

Genre