Biographie

Madeleine works

Madeleine Isaksson, née en 1956 à Stockholm, a étudié le piano dans différentes écoles de musique dès son plus jeune âge. De 1979 à 1987, étudie à l’Ecole Supérieure de Musique de Stockholm avec des professeurs tels que Gunnar Hallhagen et Mats Persson (piano), Eva Nordenfeldt (clavecin), Hans Eklund, Gunnar Bucht et Sven-David Sandström (composition), Pär Lindgren (électroacoustique), Arne Mellnäs (instrumentation) et Bo Wallner (théorie/analyse). Après avoir obtenu deux diplômes, en tant que professeur de piano et en composition, elle s'est rendue à l'étranger pour poursuivre ses études de composition, en passant par une année à Amsterdam, puis à Paris, où elle vit et travaille depuis lors en tant que compositrice.

Les rencontres avec des compositeurs, leurs différentes traditions et caractéristiques esthétiques - Brian Ferneyhough, Louis Andriessen, Iannis Xenakis, Morton Feldman et Emmanuel Nunes... - ont tous contribué à l'évolution d'Isaksson en tant que compositrice, de même que son expérience de la musique de Giacinto Scelsi et de Helmut Lachenmann.

Sa musique peut être caractérisée par une concentration dramatique interne et l’expression de l’intime, une métrique fluctuante sensible aux lois de la gravitation. Les relations sont au premier plan, entre les différentes sources de timbres, ce qui les sépare, ce qui les fond. Les cadres initiaux peuvent être décrits comme des espaces: espaces d'intervalle, de registre et du temps, où le matériau se développe par le biais de termes opposés (lumineux / sombre, léger / lourd, de / vers... ). Des cellules mélodiques répétées sont rétrécies, agrandies et combinées. Ensemble elles créent une sorte de dessin élastique, lié à une pulsation parfois perceptible, parfois dissimulée.

Madeleine Isaksson compose pour divers ensembles instrumentaux et vocaux, ainsi que pour orchestre. Ses œuvres ont été commandées et interprétées par des ensembles tels que KammarensembleN, Gageego ! ensemble recherche, Norrbotten NEO, Ma, l'Itinéraire, 2e2m, Arditti Quartet, London Sinfonietta, Aventa, Nordic Voices, Exaudi, duo Gelland, ZPR String Trio, Halcyon ensemble, Stockholm Philharmonic Orchestra, Gävle Symphony Orchestra, Göteborg Symphony Orchestra, Musica Vitae ... et présenté dans des festivals internationaux tels que Witten, Beijing, World Music Days (ISCM) et Nordic Music Days.

En 2016-2017 elle était Composer in Résidence à l'Orchestre Philharmonique de Gävle, Suède, avec deux nouvelles oeuvres, Bridges et Ljusrymd.

En 2005 apparu son CD Failles, Phono Suecia, et d'autre CD's avec sa musique ont suivi.

En 2021, cinq nouvelles pièces ont été créé: le solo Écrits sur l'eau, par la pianiste française Maroussia Gentet et commandée par Radio France, le solo pour violon Tjälen går ur jorden par Karin Hellqvist, Span, par l'organiste Karin Nelson, (pour l'inauguration du nouvel orgue de l'Orchestre philharmonique de Göteborg), le septuor Capsuled Time commandé par l'ensemble Norrbotten NEO, et le mouvement orchestral Tornio (Flows).

Elle récoit le prix de musique de chambre Saltö en 2012 pour Les sept vallées, flûte à bec solo.
En 2019, elle est élue membre de l'Académie de musique et la même année elle est attribuée le prix Rosenberg de l'Association des compositeurs suédois (FST) avec la motivation :

" La musique de Madeleine Isaksson se caractérise par un travail minutieux et un intérêt pour les univers sonores uniques des instruments acoustiques. Elle reçoit ce prix pour de nombreuses années de production polyvalente et originale, caractérisée par une intégrité artistique élevée et sans compromis."

La musique de Madeleine Isaksson est régulièrement commandée et interprétée par des musiciens, des ensembles et des orchestres de renommée internationale lors de concerts et de festivals en Europe, en Amérique et en Asie.

https://www.madeleineisaksson.com